pd

PureData : description – installation

Des­crip­tion

Pure Data (en abrégé pd) est un logi­ciel de pro­gram­ma­tion gra­phique pour la créa­tion musi­cale et mul­ti­mé­dia en temps réel. Il per­met éga­le­ment de gérer des signaux entrants dans l’ordinateur (signaux de cap­teurs ou évé­ne­ments réseau par exemple) et de gérer des signaux sor­tants (par des pro­to­coles de réseau ou pro­to­coles élec­tro­niques pour le pilo­tage de maté­riels divers).

Il tire son ori­gine de l’éditeur Pat­cher écrit par Mil­ler Puckette en 1988. Le logi­ciel a été cédé à la société amé­ri­caine Opcode, où il a été réécrit par David Zica­relli, sous le nou­veau nom de Max/MSP. Mil­ler Puckette a décidé de reprendre la concep­tion de Pat­cher pour faire un logi­ciel libre et por­table à des fins musi­cales en temps réel.

Il est dis­tri­bué libre­ment sur le Web, main­tenu par Puckette, main­te­nant directeur-associé du CRCA (Cen­ter for Research in Com­pu­ting and the Arts) de l’Université de Californie.

Tech­ni­que­ment ce n’est pas un lan­gage de pro­gram­ma­tion en tant que tel, mais un envi­ron­ne­ment d’implémentation, où l’utilisateur assemble des bouts de codes créés par d’autres, ce qui per­met un pro­to­ty­page ultra-rapide. L’interface du logi­ciel est donc une repré­sen­ta­tion visuelle de la logique qui sous-tend la programmation.

Source Wiki­pe­dia

Les Patches

Lorsqu’on tra­vaille avec Pure­Data, nous créons des fichiers appe­lés patches. Ces patches sont consti­tués de l’ensemble des modules assem­blés par nos soins. Quelques exemples pour voir à quoi ça ressemble :

Pure-Data-oscillator

Biblio­thèques

Autour du logi­ciel de Mil­ler Puckette, ont été déve­lop­pées de nom­breuses biblio­thèques ajou­tant de nou­velles fonc­tion­na­li­tés. Ces biblio­thèques per­mettent d’utiliser la vidéo, le sample, les capteurs, …

Biblio­thèques audio

  • Zexy
  • IEM lib
  • Flext
  • Xsample
  • fftease
  • dyn~
  • creb
  • Cyclone

Biblio­thèques vidéo

  • GEM com­pa­tible Linux – Win – Mac OS« GEM » signi­fie Gra­phics Envi­ron­ment for Mul­ti­me­dia (en fran­çais « envi­ron­ne­ment gra­phique pour le mul­ti­mé­dia »). Elle a été écrite par Mark Danks pour la pro­duc­tion d’images en temps réel, par­ti­cu­liè­re­ment pour les com­po­si­tions audio­vi­suelles. Elle per­met la mani­pu­la­tion d’objet de syn­thèse, d’images et de vidéos via l’utilisation d’OpenGL. Les for­mats de fichier lisibles dépendent gran­de­ment de la pla­te­forme pour laquelle la biblio­thèque a été com­pi­lée, le codec Photo-JPEG dans un contai­ner Quick­Time res­tant le plus lar­ge­ment répandu. La lec­ture de flux (streams) vidéo en est encore à un stade très expérimental.
  • PDP/PiDiP com­pa­tible Linux – Mac OSPure Data Packet (pdp en abrégé) est dédiée au trai­te­ment de la vidéo écrite par Tom Schou­ten. PiDiP en est une exten­sion écrite par Yves Degoyon. Elle per­met d’utiliser plu­sieurs sor­ties vidéo (xgl, xv, sdl), per­met la lec­ture du quick­time, l’utilisation des effets free­frame et effecTV.

Ins­tal­la­tion

Ins­tal­la­tion sur MAC OSX 10.6+

Avant d’installer Pure­Data, nous devons ins­tal­ler X11.

Apple X11 était un logi­ciel pour Mac OS X per­met­tant le lan­ce­ment d’un ser­veur X Win­dow. Il est basé sur XFree86 4.4, et non sur X.org, comme la majo­rité des dis­tri­bu­tions Linux le sont actuel­le­ment. Il pos­sède de nom­breux concur­rents, tels que les XTools, payants, pro­prié­tés de Tenon, et XDar­win, qui a per­mis, avant qu’Apple ne le fasse, aux uti­li­sa­teurs de Macin­tosh d’accéder à X Win­dow. Enfin, le pro­jet Fink per­met l’installation d’X.org. Depuis la ver­sion 10.8 (Moun­tain Lion) d’OS X, Apple ne four­nit plus X111 et pro­pose de télé­char­ger une ver­sion d’XQuartz lorsqu’une appli­ca­tion a besoin d’un ser­veur X Win­dow (implé­men­ta­tion du pro­jet X.org sous OS X).

Source Wiki­pe­dia

Ins­tal­la­tion X11

1. Télé­char­ger la der­nière ver­sion à cette adresse

2. Vous obte­nez un fichier .dmg qu’il faut ouvrir.

3. Une fois cela fait, double-cliquer sur le fichier XQuartz.pkg

Ins­tal­la­tion PureData

1. Télé­char­ger la der­nière ver­sion à cette adresse

2. Une fois télé­chargé, double cli­quer sur le fichier .dmg obtenu.

3. Suivre les étapes d’installation proposées

4. Une fenêtre du navi­ga­teur s’ouvre

screen-pdextended

Faire glis­ser l’icône PD-extended dans le dos­sier Appli­ca­tion

Sito­gra­phie

Une res­source essen­tielle, un site-manuel très clair et très bien docu­menté en fran­çais. Quelques patches d’exemples servent d’appui à des usages spé­ci­fiques (Lire et enre­gis­trer de l’audio, OSC, Vidéo…). Incontournable.

http://fr.flossmanuals.net/puredata

Site pré­sen­tant un grand nombre de res­source et de patches.

http://impala.utopia.free.fr/pd/

Forum très actif de la com­mu­nauté fran­co­phone de PureData.

http://codelab.fr/pure-data

Une page ou télé­char­ger une biblio­thèque addi­tio­nelle pour la com­pu­ter vision.

Un docu­ment, en anglais expli­quant pré­ci­sé­ment les prin­cipes de la com­pu­ter vision dans Pure­Data.

0