Glossaire

L’usage étant principalement anglo-saxon, le terme anglais sera l’entrée principale du glossaire. S’il y a une traduction française suffisamment usitée, elle sera précisée conjointement.

 

  • .epub

    Exten­sion du fichier ePub d’un livre numé­rique. Ce fichier est en réa­lité un zip, c’est-à-dire un fichier compressé.

  • .mobi

    Kindle, Mobi­po­cket, KF8. Ces mots appar­tiennent à la galaxie Ama­zon. Kindle désigne ses appa­reils de lec­tures; Mobi­po­cket er KF8 dési­gnent le for­mat du fichier du livre. Ama­zon n’utilise pas le for­mat
    ePub, mais un for­mat propriétaire.

  • Android

    Nom du sys­tème d’exploitation déve­loppé et dis­tri­bué gra­tui­te­ment par Google aux construc­teurs qui l’intègrent dans leurs tablettes et smart­phones (Sam­sung, HTC, Toshiba,
    Sony … ).

  • Application ou App

    Nom des petits logi­ciels en tout genre que l’on télé­charge pour ali­men­ter les smart­phones et les tablettes.

  • Boilerplate

    Un boi­ler­plate est une por­tion de code qui peut être uti­li­sée et réuti­li­sée sans modi­fi­ca­tion. C’est une sorte de gaba­rit de code, per­met­tant de mettre en place des prin­cipes de bases de mise en page (res­pon­sive, bali­sage html pré défini, com­por­te­ment, réglages typo css…) sans avoir à reta­per tous ces élé­ments à chaque projets.

  • Cloud

    Terme dési­gnant le fait de sto­cker les don­nées dans des ordi­na­teurs dis­per­sés sur la pla­nète et que l’utilisateur n’a pas à connaître.

  • Crowdfunding

    Lit­té­ra­le­ment «finan­ce­ment par la foule». Plates-formes inter­ner per­met­tant aux interna ures de finan­cer eux-mêmes des pro­jets pro­po­sés par d’autres inter­nautes. Il existe de
    nom­breuses plates-formes de ce type, cha­cune spé­cia­li­sée dans un domaine: la musique, le livre, le cinéma, les startup.

  • CSS3

    Ver­sion 3 du codage des feuilles de styles en cas­cade. Les feuilles de styles sont uti­li­sées pour gérer l’aspect gra­phique de l’affichage des ouvrages numé­riques (polices, cou­leurs, listes, encadrés … ).

  • Définition

    Terme appli­qué à la fois au fichier numé­rique d’une image et à l’écran qui affiche l’image. La défi­ni­tion s’exprime en pixels dans les deux dimen­sions hori­zon­tale et ver­ti­cale. Exemple 1 024 x 768 soit le nombre de pixels hori­zon­taux mul­ti­plié par le nombre de pixels verticaux.

  • DPI

    Mesure de la réso­lu­tion d’un écran (dot per inch = points par pouce).

  • DRM

    Digi­tal Rights Mana­ge­ment, GDN (ges­tion des droits numé­riques) en fran­çais: sys­tème de cryp­tage des fichiers des livres numé­riques, pour en empê­cher la reco­pie illé­gale. Le
    sys­tème des DRM est géré très majo­ri­tai­re­ment par Adobe.

  • e-book

    Nom géné­rique du livre numé­rique, quel que soit son for­mat, ePub ou PDF.

  • Encre électronique / E-ink

    Terme dési­gnant la tech­no­lo­gie d’écran uti­li­sée par les liseuses. Ces écrans ne sont pas rétro-éclairés et consomment très peu d’énergie ; en revanche, ils se limitent à un affi­chage mono­chrome, et n’affichent pas de vidéo.

  • ePubChecker

    Nom tech­nique des logi­ciels per­met­tant de tes­ter la vali­dité tech­nique du fichier ePub. Apple er Ama­zon dis­posent de leurs propres validateurs.

  • Fixed-layout

    For­mat spé­ci­fique de livre numé­rique mis au point par Apple. Il s’agit d’un com­pro­mis entre le PDF et l’ePub, adapté aux livres très gra­phiques. Le fixed-layout pré­sente
    l’inconvénient majeur de ne pas rendre le contenu repaginable.

  • Flux numérique

    Le texte d’un livre numé­rique n’est pas «empri­sonné» dans la forme fixe de La page papier, on parle de flux numérique.

  • Framework

    Un fra­me­work four­nit un ensemble de fonc­tions et de code déjà écrit faci­li­tant la créa­tion de tout ou d’une par­tie d’un sys­tème logi­ciel, ou d’un site inter­net. En web­de­sign, un fra­me­work est défini comme un ensemble de fichiers et de dos­siers de code stan­dar­disé (HTML, CSS, javas­cript, …) struc­tu­rés selon une arbo­res­cence spécifique.

  • HTML5

    Der­nière ver­sion de la norme de codage des pages inter­ner. HTML5 est pris en compte dans la norme ePub3 en cours d’adoption par les acteurs du numé­rique. HTML5 per­met une meilleure inter­ac­ti­vité ainsi qu’une meilleure ges­tion des objets multimédias.

  • IDPF

    Inter­na­tio­nal Digi­tal Publi­shing Forum. Orga­ni­sa­tion inter­na­tio­nale créée par les acteurs du livre afin de nor­ma­li­ser les aspects tech­niques et pra­tiques de l’édition numé­rique. L’IDPF est à l’origine de la norme ePub.

  • iOS

    Nom du sys­tème d’exploitation pro­prié­taire des appa­reils mobiles d’Apple (iPad er iPhone).

  • Livre enrichi ou livre augmenté

    Ouvrage numé­rique conte­nant d’autres objets que le texte du livre, comme de la vidéo, de la musique ou plus géné­ra­le­ment du son.

  • Livre homothétique

    Le livre homo­thé­tique est la stricte repro­duc­tion numé­rique d’un ouvrage papier existant.

  • Mashup ou mash-up

    Viens de purée (mash); en infor­ma­tique, ce terme signi­fie une appli­ca­tion ou un site dont le contenu pro­vient de plu­sieurs sources. Un livre mashup est un livre com­posé de plu­sieurs mor­ceaux d’autres livres, une antho­lo­gie par exemple.

  • POD

    Sigle de Print on Demand; tech­no­lo­gie per­met­tant d’imprimer
    un livre à la demande.

  • Pure player

    Se dit d’un ser­vice qui ne fonc­tionne que sur Inter­net; un libraire qui ne fonc­tionne qu’en ligne, comme Ama­zon, est un pure player.

  • Reader

    Nom qui peut prê­ter à confu­sion, car il est uti­lisé à la fois pour dési­gner l’appareil de lec­ture (« un rea­der d’ eBook ») et pour dési­gner le logi­ciel per­met­tant d’afficher le fichier du livre (par exemple iBooks pour l’iPad, Man­rano et Aldiko pour Android).

  • Repaginable – Refowable

    Refo­wable en anglais. Néo­lo­gisme signi­fiant que le contenu numé­rique s’adapte à toute forme d’écran et de taille de police: les pages sont constam­ment recal­cu­lées par le logi­ciel de lecture.

  • Résolution

    La réso­lu­tion ne concerne que les écrans d’affichage et le papier. Il s’agit de la den­sité de pixels conte­nus dans une lon­gueur d’un pouce. La réso­lu­tion s’exprime en dpi (dot per inch = points par pouce). Plus la den­sité de pixels est éle­vée, plus le nombre de dpi est élevé et plus l’image est pré­cise à l’affichage.

  • Responsive Design – Design adaptatif

    Le Res­pon­sive Design est une tech­nique de concep­tion per­met­tant de dif­fé­ren­cier le com­por­te­ment d’une infor­ma­tion en visua­li­sa­tion, basé sur la taille de l’écran d’affichage. Il est ainsi pos­sible, avec la même CSS, de confi­gu­rer une appa­rence
    du contenu pour un smart­phone, et une autre appa­rence pour une liseuse ou une tablette.

  • Supports de lecture : tablette, liseuse, smartphone, PC

    Les sup­ports de lec­ture sont les dif­fé­rents types d’appareils per­met­tant la lec­ture numé­rique. Cerre famille s’est consi­dé­ra­ble­ment élar­gie depuis le PC (Per­sona! Com­pu­ter), avec l’apparition des appa­reils mobiles. Norons que la liseuse (avec écran noir et blanc) est un appa­reil dédié à la lec­ture, contrai­re­ment aux télé­phones er tablettes qui som de petits ordi­na­teurs polyvalents.